L’Art nouveau

Bon les gars, il était temps qu’on en parle.

On va arrêter de faire genre:

‘Hihi, j’adore ton papier peint art nouveau’.

Et ce, pour plusieurs raisons.
Déjà, dire ‘hihi‘ ce n’est physiquement pas possible, personne ne rit en faisant ce son. Ensuite, le papier peint, c’est du papier peint, il faut le laisser tranquille.
Enfin, vous ne savez pas ce que c’est que l’Art nouveau.

Kessé ?

L’Art nouveau est un mouvement artistique. Pour reconnaître un objet / immeuble / tableau / vase / blablabla appartenant au mouvement Art nouveau, vous devez regarder s’il y a : des couleurs, des ornementations, des décors inspirés de la nature, des animaux, des insectes, des courbes, des femmes… On lie l’utile au beau, ce qui est assez nouveau, et contraire à l’industrialisation.

Pourquoi cet Art est-il ‘nouveau’ ? Théoriquement, parce que toutes les formes d’art d’avant s’inspiraient un peu du passé (ça s’appelle l’historicisme et c’est combattu par l’Art nouveau). Vas-y que ça prend la Grèce en exemple, et vas-y que Rome c’est quand même une belle ville… Ici, c’est totalement nouveau. On parle de courant artistique, pas de courant plus spécifique. Il faut que ce soit assez global, ça touche à peu près tous les arts, au sens très large du terme, notamment l’architecture, ainsi que l’art du décor, et même les objets du quotidien. Par exemple, l’affiche devient une forme d’art très respectée grâce à l’Art nouveau.

D’ailleurs, Van de Velde (on va voir qui c’est dans la suite) dit, à cette époque:

‘Ce dont seule une minorité profite est à peu près inutile’.

Il y a un petit côté politique (socialiste) dans l’Art nouveau, on ne va pas se mentir. C’est entre autres pour cela qu’il sera combattu par les mouvements nationalistes.

Au niveau du nom, sachez que l’Art nouveau a plusieurs appellations selon l’endroit où vous vous trouvez. En Angleterre, on l’appelle Art and crafts, en Allemagne, Jugendstil, parfois en France, Modern Style, ou style nouille. On va rester sur l’Art nouveau pour cet article.

Les journaux et leurs illustrations montrent bien le début du mouvement :

Une du premier numéro de The Studio, en avril 1893.

Jugend, en 1896, une revue artistique et littéraire allemande.

Revue Art et décoration, 1901

Quand kssé?

De 1890 à 1910. D’ailleurs, parlons du fait que dire ‘début 20ème han‘ est beaucoup plus élégant que de dire ‘1910‘. Nous dirons donc 1910 car je sais pas pour qui tu m’as pris.
Après ce mouvement, il y aura l’Art déco de 1910 à 1940, mais soyez patients voulez-vous. Chaque chose en son temps, nous étudierons l’Art déco plus tard.
On peut diviser le courant de l’Art nouveau en trois périodes :
-apparition : 1893-1895
-expansion : 1895-1900
-stabilisation : 1900-1910
Puis rejet du mouvement.

Oukssé ?

Ce mouvement est international : USA, Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Espagne, Suisse, France, Russie… On va pas mal étudier la France évidemment, car quoi de mieux que de rester centré sur soi-même ?

Kikssé ?

→ Les débuts avec Ernst Haeckel : 

On peut considérer qu’une partie de l’inspiration de ce courant est la science, plus spécifiquement les dessins scientifiques d’Ernst Haeckel (1834-1919) un biologiste et philosophe allemand. Il a fait pas mal de planches de dessins scientifiques, et vous le savez, la nature est belle, donc ça donne des trucs comme ça :

Ernst Haeckel.jpg

Illustration n°85, Ascidiacea, du livre Formes artistiques de la nature, 1904.

Ernst Haeckel 2.jpg

Illustration ‘Clade des Phaeodaria’, issue du même bouquin.
Ne vous prenez pas la tête, j’ai cherché pour vous, c’est du plancton.

Bon allez, je sens que ça vous fait plaisir, on s’en remet encore une :

Ernst Haeckel 3.jpg

Ce sont des méduses.

Ces dessins ont inspiré Constant Roux (1865-1942), un sculpteur marseillais, pour les lustres du Musée Océanographique de Monaco :

Lustre Constant Roux.jpg

→ L’architecture de Victor Horta : 

Les créations principales de Victor Horta sont dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Il montre et intègre les structures en acier au lieu de les planquer, comme d’habitude. L’Hôtel Tassel est sa première réalisation architecturale Art nouveau en 1893. Horta crée les bâtiments, mais aussi la déco intérieure, c’est ce qu’on appellera l’Art total. Voici quelques petites illustrations de ses créations.

HORTA 4.jpg
HORTA 3.jpg

Victor Horta, La Maison Horta, 1898–1901
© Alastair Carew-Cox / Bridgeman Images

→ Siegfried Bing et la Maison de l’Art nouveau – et ce qu’on y trouve – : 

La Maison de l’Art nouveau est inaugurée par Siegfried Bing en 1895 à Paris. Elle a pour but d’être un salon d’exposition d’oeuvres issues de l’Art nouveau, c’est un endroit mi-boutique mi-galerie mi-atelier mi-tout ce que tu veux. A l’origine, Bing officiait dans l’art asiatique, finalement il sent le vent tourner – et visite la maison Tiffany aux Etats-Unis- et sera un des précurseurs de la diffusion de l’Art nouveau à Paris. A ce propos, sachez que l’art asiatique, très riche et sophistiqué, a quand même pas mal inspiré nos artistes pour ce passage à l’Art nouveau.

Entrée Maison art nouveau.jpg

Voici l’entrée de la baraque.

Et donc dans ladite baraque, on peut trouver diverses choses, que l’on va voir ci-après.

-Van de Velde (c’est un copain de Horta) :

Van de Velde (1863-1957) est un peintre, architecte et décorateur belge.

Capture d’écran 2019-04-02 à 12.26.59.png

Fauteuil par Van de Velde, 1898

Capture d’écran 2019-04-02 à 12.28.01.png

Chaise en chêne par Van de Velde.

Capture d’écran 2019-04-02 à 12.29.58.png

Lampe par Van de Velde, 1898-1899

-René Lalique :

René est un verrier, bijoutier et joaillier français (1860-1945).

Pendentif par René Lalique.

Broche par René Lalique.

-Edouard Colonna :

Edouard est né en 1862 et décédé en 1948 en France, il était orfèvre et a été découvert grâce à Bing, dans ladite Maison de l’Art nouveau.

Broche par Edouard Colonna, 1900.

Pendentif par Edouard Colonna, 1897

-Georges de Feure (1868-1943)  :

La fumeuse, par de Feure.

Georges de Feure, La source du mal, 1894
Lithographie, 34x25cm, Metropolitan Museum of Art, New-York.

-Hector Guimard : 

On peut voir certaines stations de métro de ce type à Paris.

Il a aussi fait du mobilier :

Banquette de fumoir, 1897

Bon, vous avez compris hin. On va pas y passer des plombes.

→ L’Ecole de Nancy : 

-Emile Gallé :

Emile est verrier et ébéniste. Il crée l’Ecole de Nancy en 1901.

Emile Gallé, Vase signé.

Emile Gallé, Vase pansue en verre gravé.
© Leclere-mdv

Emile Gallé, Vase.

-Les frères Daum : 

La Compagnie française du cristal Daum nous vient également de Nancy, où les frères Daum ont décidé de faire quelques créations pas piquées de hannetons.

Vase Daum.

Vases Daum.

-Georges Biet :

L’Ecole de Nancy compte aussi dans ses rangs l’architecte Georges Biet :

22 rue de la Commanderie à Nancy, architecture par Georges Biet.

-Eugène Vallin :

Ou encore Eugène Vallin (1856-1922), un ébéniste :

© Ecole de Nancy

Je pourrais aussi citer les frères Muller :

Ou encore Louis Majorelle :

Mais on n’a pas que ça à foutre, donc on va avancer.

→ Tiffany et ses vitraux :

Tiffany ça vient de Louis Comfort Tiffany (1848-1933), un artiste américain connu pour ses créations en verre teinté style Art nouveau.

Vitrail Tiffany motif Paons.

Vitrail Tiffany, Fenêtre avec magnolias et iris, 1908

Lampe Tulipe par Tiffany, 1907-1912

→ Gaudí en Espagne : 

Gaudí (1852-1926) est un architecte catalan dont pas mal de travaux ont été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Entre autres :

Le parc Güell à Barcelone.

La Sagrada Familia à Barcelone.

Idem, on s’est compris. Passons à une nouvelle rubrique.

L’Astuce de gros chacal

Une nouvelle rubrique, au nom raffiné. Cette semaine, l’astuce de gros chacal pour faire genre vous avez fait 9 ans d’études alors qu’en vrai le truc sur lequel vous avez été le plus assidu dernièrement, c’est la saison 7 de Modern Family est la suivante :

Daum et Gallé, ce sont des noms qui reviennent souvent dans le milieu. Donc dès que vous voyez un vase avec des fleurs dessus, n’ayez crainte, et retournez le (avec précaution car en général c’est mal ficelé ces conneries) et regardez sur le bas de la bête s’il y a une inscription. Si c’est marqué Daum ou Gallé, vous pouvez y aller, et lâcher un franc et massif :

‘Haaaaan mais il est signé Gallé celui-là, j’adooooore han’.

Voilà. Ça fera son petit effet croyez-moi.

Le mot de la fin

On n’aura pas vraiment parlé de peinture tout au long de l’article. Pour le plaisir, je vous laisse donc en compagnie de quelques illustrations, et on se dit à dans deux semaines.

J’espère que ce ‘petit’ article vous aura un peu éclairé sur le mouvement Art nouveau.

Si ce n’est pas le cas, relisez-le et faites un effort.

Bisous.

Affiche par Alfons Mucha

Affiche par Alfons Mucha

Affiche par Jules Chéret

LES NEWS :

Pour se tenir un peu au courant de ce qui se passe, vous pouvez recevoir une fois par mois les derniers articles d’Art Vulgaris : 
(là il faut entrer votre email sinon ça ne marche pas)

 

Ou suivre Art Vulgaris sur les réseaux sociaux : 
(ou les deux soyez pas lourds)

Insta : Vous retrouverez quotidiennement des oeuvres des artistes abordés sur le site et de la culture G à foison pour se la péter à l’apéro, je partage des visites de musées, de foires d’art, des résumés de conférences et tout le tintouin. Et des photos de bébés animaux en story car la vie est suffisamment compliquée comme ça.

Facebook et Twitter : Pour ceux qui n’ont pas insta et qui veulent quand même suivre l’actu dudit site (grosso modo le même contenu que sur insta).