White Cube London
Aucun rapport avec l’article,
juste une photo de Londres sous le soleil.

On se retrouve aujourd’hui pour apprécier les deux expositions actuelles (Eté 2020) proposées par White Cube, une galerie de renommée internationale, qui a pu réouvrir ses portes sur rendez-vous à Londres. 

La galerie a deux emplacements londoniens : Bermondsey au sud-est et Mason’s Yard dans le centre. 

 

Mason’s Yard 

 

Mason’s Yard propose des huiles sur toiles abstraites de l’artiste Peter Schuyff, créées dans les années 1980. 

Schuyff est un artiste hollandais ayant vécu au Canada, puis à New York dans les années 1980. Il devient rapidement l’une des figures centrales de la scène artistique d’East Village, où l’activité artistique est extrêment prolifique à l’époque. 

Son postulat est de ne penser à rien en peignant, afin que ces créations soient vides de sens. Ça donne de l’abstraction géométrique et un travail « anti-conceptuel ».


Alors, dis comme ça évidemment, ça a quand même l’air d’un bon foutage de gueule, je vous l’accorde.


Mais il se trouve que techniquement et visuellement c’est très réussi.
On y retrouve un peu de Mondrian, de Sol LeWitt, de Vasarely… 

Est-ce que j’ai autre chose à vous dire là-dessus ? Non. 

Est-ce que ça casse des pattes à un quelconque animal ? A vous de voir. 

On passe aux images. 

 

 

Encore quelques petites photos de Londres parce que ça fait plaisir.

 

 

 

Bermondsey

 

Bermondsey propose les oeuvres de Cerith Wyn Evans (artiste UK, 1958-.), dans l’exposition « No realm of thought…No field of vision ». 

White Cube Bermondsey, un bâtiment sérieux.

Il s’agit d’installations, de sculptures et de peintures.
Les thèmes sont les suivants : l’exploration de la transcendence et la temporalité. Et beh. Tout un programme. 
Les oeuvres sont suspendues, créant des jeux de miroirs et de réflexions, on s’interroge sur le sens, la technique, les matériaux. Le résultat est très esthétique, épuré et élégant. 

On retrouve des inspirations comme Marcel Duchamp, des oeuvres japonaises, l’architecture, des modèles d’hélicoptères… 

Je vous laisse voir ça ci-dessous. 

 

Voilà pour ce petit tour chez White Cube, c’était important de se tenir informé.

D’autres visites suivront bientôt !

 

Les news :

Pour se tenir un peu au courant de ce qui se passe, vous pouvez recevoir une fois par mois les derniers articles d’Art Vulgaris : 
(là il faut entrer votre email sinon ça ne marche pas et allez voir dans vos spams si vous ne recevez pas une confirmation d’inscription)

 

Ou suivre Art Vulgaris sur les réseaux sociaux : 
(ou les deux soyez pas lourds)

Et pour ça, du coup, ça se passe en bas.